Adapei
Cantal

1 r Laparra de Fieux
15000 AURILLAC
Tel. : 04 71 48 44 97


arbres_adapei_v

 

 

 

 

 

Tous les handicaps appellent une compensation
au bénéfice des personnes qui en souffrent
et qui est financée par la solidarité nationale.
Pour les personnes handicapées mentales
l'accompagnement est primordial à toutes les saisons de la vie.

 

 

 

 

 

Comment atténuer les conséquences du handicap :

 

Même si ces compensations ne peuvent rétablir l'égalité avec les personnes ordinaires, elles peuvent en atténuer les conséquences pour que nous puissions vivre ensemble :

  • Pour le handicap physique cette compensation est souvent technique ou mécanique (fauteuil roulant, canne blanche, chien d'aveugle etc...)
  • Pour le handicap sensoriel (vue, ouïe, odorat, goût, toucher) elle est technique (lunettes, prothèses diverses, signaux....)
  • Pour le handicap mental, elle est humaine.

On l'appelle l'accompagnement à la personne.

 

 

Définition proposée :

 

En effet, la personne handicapée mentale n'a pas les moyens, ou éprouve de grandes difficultés pour prendre les bonnes décisions qui la concernent, au bon moment, et pour les accompagner jusqu'à leur terme.

Ces accompagnants sont en premier lieu les parents, la famille puis les éducateurs, les auxiliaires de vie. Ils aident la personne handicapée mentale à accéder à la communication, à la connaissance, à la vie sociale, domestique, culturelle et sportive....dans la mesure de leurs moyens ; et cela tout au long de la vie.

Bien souvent ils nous surprennent si nous savons leur donner les moyens d'y accéder.

 

 

Un point fondamental !

 

Avec l'avancée en âge, car nos enfants handicapés aujourd'hui vivent beaucoup plus longtemps et c'est heureux ; le handicap, lui, ne prend pas sa retraite ! Il s'ajoute aux méfaits de l'âge d'où la nécessité d'établissements adaptés.

 

 

© Adapei du Cantal

Ajouter un commentaire